+Qualité d’un enduit à base de chaux aérienne

+Une gamme de teintes adaptée au patrimoine architectural régional

+Applicable à la machine

+Finitions : taloché-feutrée et gratté-fin

+Conforme à la norme NF DTU 26-1

Domaine d’utilisation

• enduits épais de parement projetés à la chaux aérienne (couche de finition d’un enduit en deux couches projetées mécaniquement conforme à la norme NF DTU 26-1)

Supports extérieurs et intérieurs

• Supports anciens :

• Maçonneries de briques, parpaings, moellons, pierres jointoyées recouvertes d’un corps d’enduit conforme à la norme NF DTU 26-1 (type corps d’enduit chaux weber)

• maçonneries de moellons, pierres destinées à rester apparentes (cas de rejointoiement)

• Supports neufs : corps d’enduit conforme à la norme NF DTU 26-1 (type weberdress R)

Épaisseurs d’application:

• Epaisseurs moyenne :

• 10 mm pour une finition grattée • 8 mm pour une finition talochée

Limites d’emploi/

• Ne pas appliquer sur :

• Les surfaces horizontales ou inclinées

• Les supports en plâtre ou comportant des traces de plâtre

• Les soubassements et les parties exposées aux salissures

• Directement sur maçonneries de briques ou de parpaings

• Un support hydrofugé ou non absorbant

Précautions d’utilisation:

• Pour utiliser ce produit en toute sécurité, afin de protéger votre santé et l’environnement, respectez les conseils de prudence qui sont étiquetés sur l’emballage

• Les consignes de sécurité pour un emploi sûr de ce produit sont disponibles dans la Fiche de Données de Sécurité (FDS), accessible sur www.quickfds.fr/weber

• Les informations relatives aux dangers des produits figurent à la rubrique Sécurité Produits Caractéristiques de mise en œuvre • Temps hors d’eau : de 3 à 8 heures Ces temps à +20 °C sont allongés à basse température et réduits par la chaleur.

Identification:

• Composition : Chaux aérienne, faible quantité de liants hydrauliques, charges minérales, pigments minéraux et adjuvants spécifiques

• Densité de la poudre : 1.40 Performances • CE selon NF EN 998-1 • classe selon NF EN 998-1 : CR

• Réaction au feu : A1 (incombustible) • absorption d’eau : W1 • résistance en compression : CSII • rétention d’eau : 86 % < Re < 94 % • module d’élasticité : <8 000 MPa Ces valeurs sont des résultats de laboratoire. Elles peuvent être sensiblement modifiées par certaines conditions

Préparation des supports:

Diagnostic des supports

• Les supports doivent être propres, sains, rugueux et résistants

Humidification des supports:

• Toujours humidifier le support et attendre la disparition du film d’eau Préparation des supports

• Sur les supports non recouverts d’un corps d’enduit :

• Dégarnir les joints de maçonnerie sur 2 à 5 cm de profondeur, puis dépoussiérer.

• Appliquer weber corps d’enduit chaux, avant la finition.

• Respecter les temps d’attente entre les couches tels que définis par la norme NF DTU 26-1

• Sur maçonneries anciennes revêtues d’un corps d’enduit cohésif:

• Si l’enduit est recouvert d’un revêtement organique ou d’une peinture, l’éliminer totalement (décapage puis sablage par exemple) •

nettoyer au jet d’eau haute pression

• Appliquer weber végétalstop en cas de salissures végétales, rincer et laisser sécher

• Puis réaliser un gobetis avec weber parement grain fin projeté adjuvanté avec weber accrochage avant la finition (1 volume de weber accrochage pour 4 volumes d’eau) si l’enduit n’est pas suffisamment cohésif, l’éliminer par piochage

• Sur maçonneries neuves :

• Réaliser d’abord un corps d’enduit traditionnel d’au moins 15 mm d’épaisseur, conforme à la norme NF DTU 26-1. le dresser à la règle et laisser la surface rugueuse

• Laisser durcir au moins 7 jours avant la finition

Préparation des supports Diagnostic des supports • Les supports doivent être propres, sains, rugueux et résistants Humidification des supports • toujours humidifier le support et attendre la disparition du film d’eau Préparation des supports • sur les supports non recouverts d’un corps d’enduit : • dégarnir les joints de maçonnerie sur 2 à 5 cm de profondeur, puis dépoussiérer. • appliquer weber corps d’enduit chaux, avant la finition. • respecter les temps d’attente entre les couches tels que définis par la norme NF DTU 26-1 • sur maçonneries anciennes revêtues d’un corps d’enduit cohésif: • si l’enduit est recouvert d’un revêtement organique ou d’une peinture, l’éliminer totalement (décapage puis sablage par exemple) • nettoyer au jet d’eau haute pression • appliquer weber végétalstop en cas de salissures végétales, rincer et laisser sécher • puis réaliser un gobetis avec weber parement grain fin projeté adjuvanté avec weber accrochage avant la finition (1 volume de weber accrochage pour 4 volumes d’eau) si l’enduit n’est pas suffisamment cohésif, l’éliminer par piochage • sur maçonneries neuves : • réaliser d’abord un corps d’enduit traditionnel d’au moins 15 mm d’épaisseur, conforme à la norme NF DTU 26-1. le dresser à la règle et laisser la surface rugueuse • laisser durcir au moins 7 jours avant la finition